Projet MECS de la Beauronne / 2019

Duo Mill
Faire de sa vie une aventure artistique
"C’est en s’appuyant sur les musiques qu’ils aiment que nous explorerons quelques rudiments rythmiques et vocaux afin qu'ils s'approprient des thèmes pour en faire leur propre interprétation.
Ces musiques qu’ils écoutent sont bien souvent un écho à leur culture. C'est une manière pour eux de se relier à leurs racines et d’affirmer leur identité.
Une fois ces premières bases posées , nous tirerons les fils qui relient la musique avec d’autres médiums comme l’écriture, l’image, le dessin, le mouvement, pour les  faire interagir afin que chacun puisse trouver son propre moyen d'expression.
Nous nous appuierons sur le même processus qui nous a permis de construire le spectacle Will : s’inspirer d’une histoire, d’une vie, qu’elle soit réelle ou fictive et la recomposer, lui redonner forme avec des éléments à créer ou à trouver.
Dans la nouvelle qui a inspiré ce spectacle, l’individu, son cheminement, ses choix, ses sentiments (craintes, espoirs, joies, peines) sont au coeur du projet, c’est dans ce sens que l’on souhaite amener les jeunes à s’approprier une histoire, à se projeter, à s’exprimer et à prendre place dans une aventure collective."

"Etablissement de l'association Le Rocher de Guyenne, la MECS de la Beauronne accueille 33 jeunes en internat, en studio de semi-autonomie et en appartement, dans le cadre de la Protection de l’Enfance.
Le projet Culture et Jeunesse avec le duo Mill s’inscrit dans une nouvelle dynamique institutionnelle et notamment une réflexion autour de la mise en place d’un atelier pouvant rassembler les jeunes autour d’une même thématique : la musique.
En effet, la musique et le chant, omniprésents chez les jeunes, et l’existence d’un espace et de moyens dédiés à la musique (studio d’enregistrement, instruments de musique) sur site ont suscité l’intérêt de penser un atelier autour du son, de l’expression.
L’objectif est de permettre aux jeunes, de par leur diversité culturelle, des découvertes, des rencontres, des échanges et partages de moments de plaisir, un espace de socialisation mais aussi de construction identitaire en écho avec leur histoire de vie et la nouvelle en écriture."
Michèle Pascal,
Directrice adjointe de la MECS de la Beauronne.